Ici-bas

Notre Vie N'est Qu'un Rêve... Les Gens Souffrent À Cause De Leur Esprit Empli D'illusions, De Folies Et De Peurs ; Mais Tout Cela N'est Qu'images Dans Un Miroir, Sans Réelle Existence.Taisen Deshimaru.

Adhuc Stat, La Colonne Brisée






Dans le Rite Écossais Rectifié, Adhuc Stat est la devise figurant au tableau du premier grade de l’Apprenti.


Ce terme latin surmonte une colonne solidement érigée sur sa base, mais brisée dans sa partie haute.

Adhuc Stat se traduit littéralement par « elle est encore debout » ou aussi par « sa base est encore solide » en allusion voilée à la survivance Templiére, et à l’image de l’homme Primordial.

Ainsi dès ce premier grade, le rituel détermine le but initiatique — L’entrée symbolique dans le Temple et la fusion du Maçon avec celui-ci.

La clé du Rite Écossais Rectifié réside, dans l’assimilation analogique « Homme-Temple » figurée par l’entrée dans ce Temple du Maçon, à la fois « Constructeur et Matiére ».

Le tableau symbolique de ce grade est d’une importance capitale, car il représente à lui seul, la trame de la doctrine du Régime Écossais Rectifié.

Que représente la colonne et que peut-elle évoquer ?

Élément essentiel de l’architecture, la colonne est le Support et l’Axe d’un édifice, dont elle relie les différents étages. Avec la Base et son Chapiteau elle symbolise aussi l’arbre de vie,ou la colonne vertébrale qui érige le corps humain verticalement, dans l’affirmation de soi. C’est elle aussi qui donne fondamentalement la vie et toute sa signification à l’édifice qu’elle supporte.

La colonne relie la Terre au Ciel, Le Haut au Bas, la Créature au Créé et à son Créateur ; elle est à la fois un pivot et l’axe de rattachement aux niveaux de l'univers, et à la conscience humaine.

La colonne prend parfois aussi un sens théophanique, à propos du thème de la lumière, la liturgie pascale « évoque le symbole de la colonne de feu, conduisant les Israélites dans le désert. La colonne de lumière désigne les âmes aimant Dieu, qui laissent par transparence la lumière divine filtrer à travers elles. »
Pourquoi est elle brisée dans sa partie haute et non à sa base la partie « terrestre » ?

Adhuc Stat est l'emblème de l'homme déchu, fautif, qui ignorant de l'état de sa perfection initiale, s’est engagé dans un processus de retour au « chaos primordial ».

La dégradation de l’homme déchu, n’est cependant pas irréversible, car il peut encore trouver au plus profond de lui les ressources enfouies, pouvant lui permettre de se réhabiliter, en travaillant sur lui-même, pour passer du cycle involutif, au stade de la maturité spirituelle.

Le péché originel étant déjà expié par le sacrifice universel, il incombe à l’homme déchu de « chercher, persévérer et souffrir ».

Seules les âmes contemplatives de l'Eternel seront à même de rebâtir la colonne de lumière dans sa splendeur originelle.

Adhuc Stat est une figure symbolique extraordinaire, sa puissance considérable inspire la plus profonde humilité aux plus hauts dignitaires du Rite Écossais Rectifié.

L’Apprenti consciencieux et respectueux de ses obligations morales, devra sérieusement méditer sur les particularités du nombre dont il est attributaire.

La compréhension préalable s'avère essentielle, car c'est par ce nombre « matière » que commence la quête initiatique et la voie de la gnose.

Adhuc Stat est le flambeau guidant l’homme de progrès, des ténèbres vers la pure lumière, si celui-ci parvient réellement, à « chercher », « persévérer », et « souffrir ».




Aron O’Raney